PacersFrance

Welcome Gal Mekel

Welcome Gal Mekel

        Avec George Hill et Charles Akeem Watson absents sans compter Rodney Stuckey limité, les Pacers n’ont plus qu’un seul Point Guard à 100% et c’est le plus loin dans la Depth Chart, Donald Sloan.

        Non pas que Donald Sloan ait démérité, loin de là (11 PPG, 5 RPG et 6.5 APG en 34.3 MPG) mais c’est clairement insuffisant et intenable comme rythme pour un type plus habitué au Garbage Time, surtout que Hill et Watson sont très loin de revenir. Larry Bird devait bien à ces types qui se battent comme des beaux diables et qui ne passent jamais loin de victoires arrachées.

 Gal Mekel

        C’est donc Gal Mekel, ex-Mavericks, qui a été choisi pour être le nouveau back-up PG, en tout cas jusqu’au retour des deux génies du ballon orange. Il compilait 2.4 PPG, 0.9 RPG et 2 APG sur la saison dernière en 31 matches chez les ouailles de Cuban. Il est déjà en route pour Boston, où il rejoindra l’équipe demain soir, avec un contrat d’un an partiellement garanti.

        Les Pacers sont donc seize et un choix drastique s’impose. Couper un type (Shayne Whittington ? LUIS SCOLA S’IL VOUS PLAÎT MESSIEURS LES DIRIGEANTS) ou utiliser le hardship ? Le hardship consiste à pouvoir ajouter un seizième joueur dans un effectif avec au moins 4 blessés qui ont déjà manqué 3 matches et qui vont encore en manquer. Les Pacers sont donc parfaitement qualifiés pour cette clause (comme le Thunder, d’ailleurs).

        A suivre…