PacersFrance

Orlando Magic (6-12) 83 @ 98 Indiana Pacers (7-9)

Orlando Magic (6-12) 83 @ 98 Indiana Pacers (7-9)

Saison 2014-2015 Episode 16

       They’re back. They’re angry. They’re awesome. Le retour de David West et de Charles Akeem Watson coïncide avec une victoire très importante à la maison 98-83 face à l’Orlando Magic.

        Dès le départ, on sent que quelque chose se passe. David West compile 4 pts, 3 reb et 2 fautes en moins de 2 minutes et doit déjà rejoindre le banc, tout comme Ian Mahinmi (WHAT A SURPRISE). Entrent alors Luis Scola qui a les mains partout et qui vole 3 fois la balle aux joueurs du Magic, tandis que LaVoy Allen prend quasiment tous les rebonds sur la tête de Nikola Vucevic. A un moment donné, les Pacers avaient plus de rebonds offensifs que le Magic avait de rebonds totaux. Cependant, l’attaque d’Indy ralentit et commence à prendre des shoots peu ouverts, ce qui laisse le Magic revenir en fin de 2e QT, pour n’être mené que de 2 points, 47-45.

        Le succès des Pacers se dessine réellement dans un 3e QT dominé de la tête et des épaules par les ouailles de Frank Vogel, qui enchaînent les paniers intelligents, les systèmes de jeu bien huilés et les shoots à mi-distance très ouverts. 25-14 dans le QT et le Magic est largué. La lead va jusqu’à 18 points pour les Pacers à 6 min de la fin, Charles Akeem va sur le banc, David West ne tarde pas à le suivre et on finit dans du garbage time avec Shayne Whittington pour parachever la victoire Pacer 98-83. Well done.

B3lACXACAAAMB5n

        Le retour de Charles Akeem Watson et de David West a bien fonctionné cette première fois. En espérant que cela marche jusqu’à la fin de la saison, les voyants sont au vert.

Bulletin :

State Farm Man of the Match :

Lavoy Allen

       ALLEN LaVoy : Evident qu’il le serait incessamment sous peu. 10 pts, 14 reb (6 off). En défense comme en attaque, il a dominé Vucevic.

Très Bien :

       VOGEL Frank : Il a fallu incorporer deux joueurs dans la rotation, ce fut fait avec grand talent. Dommage que ce soit Rudez qui le paye.

       WEST David : Wow. Super retour. Les shoots ne rentrent pas tous, mais les passes sont précises, l’équipe est plus concentrée… Au top.

        STUCKEY Rodney : Avec un type comme Stuckey, il faut savoir se contenter de ces lignes de stats. Il force, mais ça rentre. 24 points à 9-15.

        WATSON Charles Akeem : 4-4 aux shoots, 4 assists en 18 min un jour de retour ? Okay, on est déjà reconquis par Charles Akeem.

Bien :

        HILL Solomon : Un match d’une sobriété déconcertante, mais efficace. Un highlight cependant : ce dunk post-cross sur Nik Vucevic.

        MAHINMI Ian : Y a le mauvais Ian, en 1ere MT. Fautes, TO… Et le bon Ian en 2e MT. Placement intelligent, défense, mains adroites.

        SLOAN Donald : Pas mal du tout au final, mais réellement moins bon que Charles Akeem. 9 rebonds tout de même.

        SCOLA Luis : Il était parti pour faire un gros match vu sa 1ere MT, mais il a un peu disparu après, quand les Pacers ont définitivement gagné.

        COPELAND Chris : Discret. Efficace. C’est comme ça qu’on veut Chris Copeland. Surtout quand il… DEFEND.

Moyen :

        MILES Calvin Andre : Ça ne rentre TOUJOURS pas. En revanche, il est là dans tous les autres compartiments du jeu. Why not ?

Garbage Time :

       WHITTINGTON Shayne : Le Magic jouait encore sérieusement et Whittington semblait un peu emprunté. Ce n’était pas le moment.

        Les Pacers sont-ils de retour ? On pourra voir ça ce soir, tranquillement, avec le début d’un road trip de 4 matches. Ce soir, c’est Cleveland à 1h30 du matin, avec, on espère, le retour de Roy Hibbert dans l’équipe. 7-9, LET’S GO PACERS.

P.S. : Adam Brody et Greta Gerwig décrivent très bien notre état depuis le début de la semaine.